lire les articles concernant le musée "La ferme d'Antant"

Première pour le rallye du terroir

Une balade motorisée avec la découverte du patrimoine, c'est ce qui été proposé dimanche par une association qui ne manque pas d'idées. LE RÉSEAU des hommes et des traditions, une association en devenir avait décidé, dimanche passé, de faire emprunter les chemins de traverse à qui le voulait, dans un secteur triangulaire, comprenant notamment Athesans, Villersexel, Noroy-le-Bourg, la région de Héricourt. À la base du projet, Pierre Lorenzi, jeune retraité de la gendarmerie qui, après avoir « roulé ma bosse dans le monde entier », comme il le précise lui-même, a souhaité faire découvrir les richesses d'une région dont il est originaire. Avec l'aide de l'office de tourisme de Lure, de l'association Borplacal (Bord du plateau calcaire), du comité des fêtes de Villersexel, de la Chambre d'agriculture de Haute-Saône et de son délégué Michel Delhon, du comité départemental de tourisme de Haute-Saône et du PAN de Villersexel, ainsi qu'avec celle d'un réseau de prestataires composé notamment de la ferme auberge de la Forge d'Isidore, à Villers-sur-Saulnot, du peintre Georges Mathieu, de la ferme pédagogique du GREIFO, à Couthenans, de la ferme auberge de Noroy-le-Bourg, du producteur d'escargots, Alex, à Athesans, des gîtes d'Oppenans, Vouhenans, des Amis de la nature, de Saulnot, le réseau a accueilli au départ de Villersexel une quinzaine de véhicules, venus des environs (Athesans, Sochaux, Allenjoie, Lure, Ternuay, etc.), mais également de la région de Montpellier. Tous ont tiré au sort le circuit qu'ils devaient parcourir pour rallier les différents points remarquables du rallye. En fin de parcours, un goûter était pris par tous les participants. Pierre Lorenzi voit déjà plus loin que ce coup d'essai transformé : « Je souhaiterais fédérer les énergies de tous ces prestataires et créer un rallye auquel les participants pourraient accéder à une date choisie par eux ». Pierre Lorenzi, toujours dans le même esprit fédérateur parle de possible « mariage » avec l'association Borplacal. Cette dernière bouillonne de projets pour le secteur qui lui est propre ; nul doute que les chevilles ouvrières de l'ensemble pourraient s'entendre… Un rallye du terroir au départ de Villersexel : une idée qui a séduit et pourrait être rééditée. Jean-Stéphane Arnold
Le Pays du 11 juin 2002

sommaire